La nana verte du moment : Sandra nous présente sa box Makosmé !

J’ai 30 ans, je suis une angevine qui a posé sa vie à Nice où j’ai
développé le projet Makosmé. J’ai grandi avec de l’eczéma atopique
sévère, moui ce n’est pas du tout glam’ et encore moins agréable.

Box-plurielle-Makosmé

Très jeune, mes parents m’ont enlevé les produits issus du lait de la vache
ainsi que le gluten, on m’a vite appris à faire des tambouilles de
cosmétiques et à bien lire les étiquettes sur les emballages.
Aujourd’hui, je peu manger et faire ce que je veux, non pas seulement
parce que je le vaux bien, mais grâce aux convictions et à la curiosité
de mes parents qui ont su me faire éviter quelques débouards avec la
médecine et la pharmacie moderne. J’ai fait mes études à Angers puis à
Paris et j’ai commencé ma vie active dans l’audiovisuel en bossant
d’abord dans le documentaire, le clip, un peu de télévision puis sur une
plateforme de vidéo en ligne.

Quand je vivais sur Paris, j’étais très prise par ma vie professionnelle
entre les préparations de tournage, les tournages et les rendus, ma vie
était trépidante et très active. Je n’avais plus le temps de préparer
mes cosmétiques maison (du moins, je ne prenais plus le temps).

Goa-charbon01

C’est comme ça que j’ai commencé à commander toutes sortes de box afin de
découvrir de nouvelles marques pleine de sens sans faire de shopping,
tester de nouvelles textures et simplement le plaisir de recevoir un
cadeau que pour moi chaque mois sans bouger de la maison.

IMG_0024.2

Le souci c’est que je recevais beaucoup de petits produits qui ne correspondaient pas à
mon profil beauté et la fréquence de livraison envahissait de produits
ma salle de bain et celles de mes proches. Je ne prenais plus le temps
d’utiliser un cosmétique jusqu’à sa fin car trop attirée par un nouveau
produit: j’étais en plein dans la surconsommation. En même temps, je
voyais des personnes enthousiasmées de me partager leur achats
respectueux de l’environnement qui était en fait du greenwashing.
En 2015 avec mon compagnon, on a eu envie de retrouver un rythme de vie
plus serein et plus proche de la nature. De mon côté, depuis pas mal de
temps je voulais avoir une activité qui est davantage de sens, pouvoir
mettre en lumière des personnes dont j’admire la détermination et les
engagements et puis proposer une autre manière de consommer. De plus,
j’aime les challenges et essayer de nouvelles choses (tu sais, la copine
qui a le vertige et qui fait du parapente… c’est moi ^^). Le concept des
box est aujourd’hui une activité bien implantée en France. Alors je me
suis posée différentes questions: qu’est ce que je sais faire? Qu’est ce
que j’aime? Quelles sont mes valeurs? Qu’est ce que je peux apporter aux
autres? Qu’est ce que j’ai observé autour de moi que je pourrais
améliorer? Puis en discutant avec mon entourage, des inconnus, je me
suis rendue compte qu’il y avait un potentiel. Voilà comment est née
Makosmé. Le petit bémol: j’ai toujours eu plutôt tendance à fuir les
réseaux sociaux et je n’ai jamais fait de site internet ou même tenu de
blog. Donc vous imaginez que me lancer dans l’entrepreunariat en créant
seule un site et entretenir des pages de réseaux sociaux ont été des
challenges très vivifiants et révélateurs de capacités bien enfouis.
J’ai lancé Makosmé en octobre 2017. Mais j’ai commencé à préparer mon
projet depuis février 2016. Des fois il faut prendre beaucoup de virage
pour arriver à destination. Chaque détour est un enrichissement. Bien
sûr, on ne fait jamais rien vraiment seule. Heureusement que je suis
épaulée par mon compagnon, ma maman et des amies inestimables.
Savon-de-Regagnas-3baumes
L’aventure Makosmé a commencé  avec l’idée de partage et de respect.
Partage de marques, que nous adorons, élaborées par des personnes
engagées et passionnées. Partage aussi d’informations décalées autour de
la beauté, la Nature ou la santé sur notre blog, de notre vision de la
marque sur la page Marque aussi. Respect de la Nature et des Êtres par
des produits non testés sur les animaux, qui ont un impact sociétal
positif, des ingrédients sains et de notre côté  l’expédition dans un
emballage colis biodégradable et recyclé. Chaque box est déclinée pour
plusieurs type de peau et réfléchit de manière généreuse. On ne propose
que des formats grandes tailles afin de tester plus longtemps le produit
cosmétique et d’en apprécier les effets. Et aussi, faire reculer la
surconsommation par des produits adaptés aux réels besoins de la peau.
En gros, proposer autre chose que les cosméto conventionnels. Que cela
soit clair, Makosmé ne lutte pas contre eux, chacun fait ce qu’il
peut/veut. Ce que je veux c’est participer à une évolution plus grande
que moi, proposer du choix raisonnable et raisonné, donner des
possibilités pour être plus respectueux de ce qui nous entoure et de
nous même. Bien sûr, rien est parfait, et je vois bien que malgré toute
la bonne volonté du monde, il y aura toujours des détracteurs pour
mettre en avant ce qui ne va pas de manière non constructive plutôt que
ce qui va. Mais peu importe, ça en vaut vraiment la peine.
L’avantage de proposer des produits c’est que l’on a un contact
privilégié avec les marques. C’est toujours un plaisir que de rencontrer
des fournisseurs et de discuter avec eux de leurs produits, de leurs
engagements et surtout de partager leur passion. Je suis d’autant plus
touchée quand je discute avec un(e) ancien(ne) consommat-eur-rice comme
moi qui a sauté le pas et qui se donne les moyens de suivre ses
convictions. Je ne peux que respecter une telle initiative qui a
vraiment du sens. Bref, tu as compris le truc, j’aime rencontrer des
artisans, des passionnés, de doux têtus qui ont pour obsession de
remplir le monde d’un peu plus de bien que de négatif.

Makosmé c’est la volonté de vraiment apporter du sens à notre
consommation, que l’on devienne des consom’act-eurs-rices! Alors, cet
éveil nous pouvons l’apporter de différentes manières, en discutant, en
informant comme vous le faites chez les Nanas Vertes, en proposant, en
s’éveillant soit même ou/et en passant à l’action.

Ylaé-et-ses-fleurs

Et d’ailleurs, si tu es entrain de lire cet article sur ce site ce n’est pas un hasard, c’est
que tu te pose déjà de bonnes questions et je te remercie de prendre le
temps de t’intéresser au travail de colibri que l’on fait. Peu importe,
il y a de la place pour toutes les initiatives vertueuses. Je suis le
genre de personne qui refuse de noter quelqu’un, je mets
systématiquement 5 étoiles (sur 10 bien sûr, nah je déconne), donc je
soutiens tous les projets vertueux par principe. C’est sans doute naïf!
Pour chaque produits conventionnels que l’on trouve en grande surface
ou/et parfois en pharmacie, il y a de nombreuses alternatives, fruits du
travail engagé et conscient d’un entrepreneur. Alors viens, on est bien
bien bien, laisses toi tenter de partager les judicieuses infos que tu
trouveras sur le beau site des Nanas Vertes ainsi que sur le nôtre.

 

Crédit Photo : Makosmé

2 thoughts on “La nana verte du moment : Sandra nous présente sa box Makosmé !

  1. Bonjour Sandra et bravo pour ton joli projet.
    Je me retrouve dans ta description : des box en veux tu en voilà, de la surconsommation et des produits qui dorment dans mes placard car ils ne correspondent pas à ma peau ou à mon éthique.
    J’ai changé mes habitudes depuis quelques temps pour me tourner que vers le naturel et le bio, ce qui permet en plus d’avoir des produits qui s’adaptent facilement à toute la famille et j’ai mis tout le monde au pas chez moi : plus de produits issus de l’industrie pétrochimique ou conventionnels.
    belle journée

    1. Hello « des p’tits bonheurs de filles »,

      Bravo pour ta reconversion cosmétique et ta volonté de mieux faire. Effectivement, on se rejoint totalement sur ce point. Et si en plus tu en fais bénéficier ta famille, c’est un super début pour apporter un peu plus de bon sens et de positif sur cette planète.

      Astuce placard: pour me débarrasser des cosmétiques en trop de mon placard, j’avais une boite où ils étaient tous réunis. Donc soit, quand les gens passaient ils se servaient, soit j’organisais un apéro et chacun prenait ce qu’il voulait! Tous le monde est heureux en fin de soirée!
      Le tout est de faire un effort à son niveau, d’apporter la pierre que l’on peut porter à l’édifice sans culpabiliser.

      Je te souhaite de faire de belles découvertes saines et efficaces pour ta famille comme pour les Êtres vivants et de continuer à les partager.

      Bonne journée

      Sandra

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.